Search
  • Maya Marcus-Sells

Plus de diversité en IA pour une meilleure résolution des enjeux


Gheorghe Comanici, scientifique de recherche à DeepMind nous explique pourquoi il a décidé de personnellement s’impliquer auprès du Lab, et également pourquoi la diversité d’expériences est une grande nécessité en intelligence artificielle (IA).


Comment DeepMind contribue-t-elle à une meilleure société?

DeepMind a une division qui se consacre aux problèmes éthiques et responsables qu'on peut résoudre par l'IA: Ethique & Société. Nous avons créé cette branche parce que nous croyons que l'intelligence artificielle peut être un avantage extraordinaire pour le monde entier, mais seulement si elle est tenue aux normes éthiques les plus élevées. Nous nous engageons dans une recherche approfondie sur les questions éthiques et sociales, l'inclusion de toutes les voix et une réflexion critique en continue. En tant que scientifiques travaillant dans ce domaine, nous avons la responsabilité de trouver des solutions aux enjeux les plus difficiles, comme le changement climatique et la couverture universelle des soins de santé.


Pourquoi avoir décidé de vous impliquer auprès du Lab?

La professeure Doina Precup, cofondatrice du Lab, est également responsable de la recherche pour le groupe DeepMind de Montréal, dont je fais partie. Lorsqu'elle m'a demandé de l'aider dans le cadre de cette nouvelle initiative, j'ai bien sûr tout de suite dit oui. Des projets comme celui-ci sont extrêmement nécessaires et j'ai toujours voulu y contribuer autant que possible.

Le fait de mettre des étudiantes venant d’études complètement différentes ensemble offre des perspectives multiples sur les problèmes rencontrés en intelligence artificielle, ce qui est extrêmement rare dans notre travail de tous les jours.

Ces étudiantes ne sont pas dans l'industrie depuis très longtemps, parfois même depuis très peu de temps même si elles ont un très grand intérêt pour la discipline. En nous mettant en contact avec des personnes qui ont une réalité différente de la notre, on se permet de résoudre certes, des problèmes de façon différente, mais également de penser à des enjeux différents.


Réussir à établir de nouvelles voies d’utilisation de l'IA pour résoudre des problèmes est une tâche très difficile et c'est merveilleux que ces étudiantes se penchent sur ces questions. Évidemment, c'est aussi essentiel d'avoir plus de femmes et de diversité dans l'industrie qui est dominée par les hommes. Actuellement, l'industrie est limitée car elle ne représente pas toutes les perspectives. Nous sommes également très biaisés et nous devons combattre ça. Le Lab est une grande chance de fournir différentes perspectives à l'IA.



Créer un groupe exclusivement composé de femmes, est-ce une bonne idée?

Le format du Lab est fantastique. Qu’il soit exclusivement consacré aux femmes, cela leur donne un espace sécuritaire où elles se sentent incluses et leur permet de s'exprimer librement. Il existe beaucoup d'études sur l’impact des lieux d’apprentissage mixte sur les minorités, telles que les femmes en IA. Les femmes expliquent que ces milieux peuvent être intimidants. Elles ne sentent pas forcément qu'elles s’intègrent au groupe où la comparaison avec les autres et l’esprit de compétitivité est d’un niveau toxique parfois. Le Lab est un lieu sécuritaire où elles peuvent s’épanouir pleinement et apprendre.

Contact Us

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn